Nous sommes heureux de vous annoncer la publication récente de la deuxième édition des Statistiques des recettes publiques en Afrique produite par l’Organisation de coopération et développement économiques (OCDE), le Forum africain d’administration fiscale (ATAF) et la Commission de l’union africaine (CUA), avec l’appui du CREDAF, de la Banque africaine de développement (BAfD) et de l’Organisation mondiale des douanes (OMD).

Le rapport des Statistiques des recettes publiques en Afrique 2017 (OCDE/ATAF/CUA, 2017) fournit des données internationalement comparables sur les recettes fiscales et non fiscales de 16 pays africains, soit deux fois plus que la première édition : Afrique du Sud, Cabo Verde, Cameroun, Côte d’Ivoire, Ghana, Kenya, Maroc, Maurice, Niger, Ouganda, République démocratique du Congo, Rwanda, Sénégal, Swaziland, Togo et Tunisie.

Ce rapport montre que la mobilisation des ressources domestiques progresse de façon constante dans les pays africains. En 2015, le ratio moyen des recettes fiscales rapportées au PIB pour les 16 pays couverts par cette seconde édition du rapport ressortait à 19.1 %, soit une hausse de 0.4 point par rapport à 2014. Tous les pays ont vu leurs recettes fiscales croître en pourcentage du PIB depuis 2000, avec une progression de 5.0 points en moyenne.

Pour toute question sur cette initiative et les modalités d’une participation éventuelle aux futures éditions, vous pouvez contacter RevenueStatistics@oecd.org

 Une brochure est aussi disponible en suivant le lien http://www.oecd.org/fr/fiscalite/politiques-fiscales/statistiques-recettes-publiques-afrique-brochure.pdf

Centre de rencontres et d’études des dirigeants des administrations fiscales

Nous suivre :