Historique

La naissance du CREDAF

C’est à la demande de la Direction générale des impôts française, qu’ont eu lieu en 1972 et 1978, à Paris, les deux premières réunions rassemblant une dizaine de pays de la zone africaine francophone.

Les deux premières rencontres, informelles, ont permis de mesurer l’importance des échanges d’expériences pour les responsables des administrations fiscales dans les domaines relevant de leur compétence : application de la législation fiscale, organisation des services, formation du personnel ou, encore, assistance mutuelle…

Leur 3ème rencontre s’est déroulée à Abidjan où le souhait a été émis de constituer une association, afin de donner une assise permanente à ces rassemblements périodiques.

L’acte constitutif et les statuts du Centre de Rencontres et d’Études des Dirigeants des Administrations Fiscales (CREDAF) ont été préparés à Yaoundé en 1982.

 

Les pays fondateurs

Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte-d’Ivoire, Djibouti, France, Gabon, Liban, Mali, Maroc, Niger, Sénégal, Tchad, Togo et Tunisie.

Centre de rencontres et d’études des dirigeants des administrations fiscales

Nous suivre :